Le tour de la Question

" Connais-toi toi-même "
 
 
Ajoutez une légende pour accentuer le sens de cette image.
 
 
Ajoutez une légende pour accentuer le sens de cette image.
ERPLibre - Echantillon n°1 pour trois colonnes

Habiletés sociales
Votre score : 10.0
Population générale : 2.6
Autistes : 7.5
Flexibilité attentionnelle
Votre score : 9.0
Population générale : 3.9
Autistes : 8.0
Attention aux détails
Votre score : 6.0
Population générale : 5.3
Autistes : 6.7
Communication
Votre score : 10.0
Population générale : 2.4
Autistes : 7.2
Imagination
Votre score : 5.0
Population générale : 2.3
Autistes : 6.4

IL Y A AUSSI CECI...


Le syndrome d’Asperger se manifeste par des  difficultés à communiquer, à établir des rapports sociaux, à supporter le bruit ou un environnement très stimulant. On observe souvent des mouvements répétitifs chez les enfants, des difficultés à coordonner les mouvements  et à se situer dans le temps et dans l’espace. Les personnes atteintes ont des difficultés à comprendre l’abstrait et les émotions. Ils sont capables d’éprouver des sentiments tels que l’amour, mais de façon différente.

Tous les enfants atteints du syndrome d’Asperger ne présentent pas nécessairement tous les symptômes évoqués. La gravité des troubles varie également d’un enfant à l’autre.

Les enfants atteints de syndrome d’Asperger sont souvent des  enfants intelligents, perfectionnistes et exigeants  qui accordent une importance particulière aux détails pouvant échapper aux autres. Ils ont des  centres d’intérêt précis  qui sortent parfois de l’ordinaire pour des enfants de leur âge, par exemple la conquête spatiale ou les trains. Ils sont doués d’une  mémoire remarquable  et la logique est le fondement de leur raisonnement. Ils possèdent également une grande lucidité et une bonne  capacité d’analyse .

Chez l’adulte, le syndrome d’Asperger continue à présenter les mêmes symptômes avec trois axes (triade autistique) comme chez l’enfant :

  • Une altération de la communication, c’est-à dire une difficulté dans la communication verbale et non verbale. Une personne présentant ce symptôme a du mal à décoder le sens d’une expression du visage, la tonalité de la voix, l’humour, les doubles sens, et le sens des gestes… Elle doit l’apprendre et ne l’intègre pas automatiquement comme les autres personnes le font. Elle peut donc sembler distante, froide.
  • Une altération qualitative des interactions sociales réciproques, c’est-à-dire une difficulté à créer des liens avec d’autres, à avoir des amis, des difficultés dans les échanges émotionnels amicaux et amoureux.
  • Des intérêts restreints et comportements répétitifs et stéréotypés qui sont a priori une manière de contenir l’anxiété intérieure.

TOUTEFOIS, IL Y A AUSSI CELA...